Magdalena Karpinska 

Les peintures de Magdalena Karpinska sont loin d’être figées sur la toile, elles sont mues par leur texture, leur technique, et leur brillance qui viennent faire ressortir les différentes couches et les différents plans. À chaque fois, que l’on en parte ou y revienne, quelque chose de nouveau nous apparaît et une nouvelle porte s’ouvre. La lumière de ces paysages, souvent nocturnes, exige de nos yeux des facultés nyctalopes. Allongés par terre, plongés dans la canopée, doucement, se contourne des formes naturelles, un feuillage dense. S’allument alors les cieux et les fleurs.
Dans les compositions de l’artiste, ces formes qui s’empruntent à la nature évoquent tout autant des formes humaines, une bouche mi-close ou un œil qui s’entrouvre sur un monde plus immense.

Un feuillage noire s’éteint sous une lune blanche. Dans un ciel couchant, un soleil rouge nous menace du regard. Magdalena Karpinska dépeint la nature comme un endroit inconnu et hostile duquel l’on voudrait se protéger mais aussi comme un lieu rassurant où l’on peut venir se cacher du monde, comme un refuge, un abri protecteur. Et comme la nature porte en elle toutes les dyades du vivant ; dans ses peintures, une fleur fanée s’enlace à un bourgeon naissant.
Une forme d’effeuillage d’émotions qui dissémine parfois quelques symboles et quelques messages subliminaux. Elle peint la nature pour parler de la vie, et communiquer avec autre chose que des mots.

La sensualité qui émane de ses œuvres est totalement assumée. L’artiste prend à bras le corps sa féminité et embrasse les matériaux, les formes ou les couleurs qui pourraient y être associés. Sur des toiles de soie, ses peintures s’étendent souvent en dehors des murs. Pour les appréhender, elle les dépose au sol, marchant dessus et en y impliquant tout son corps ; c’est un retour instinctif, une manière de peindre plus organique, plus primaire. Ainsi, elle met en volume et en nuances sa jungle intérieure et nous permet de se réfugier sous de voluptueux abris camouflage. Sous cette toile satinée, quelques gouttes de pluie — quelques larmes — nous glissent dessus et s’écoulent sur le campement. La soie a cela de délicat et de volubile, prenant
le souffle, se gonflant de vent comme la voile d’un radeau de fortune, elle n’a finalement plus rien de protecteur, mais nous permet de s’évader et de nous mener vers d’autres horizons.

 
 

Formation

Expositions

2010   Scholarship of The Ministry of Culture and National Heritage

Expositions Collectives  

2021  She - Classicita, Polana Institute, Warsaw, PL

2021  With Pleasure, Szara Gallery Katowice & Krupa Gallery Wrocław, Poland

2020  Landscapes of Gaia, Sage Culture, Los Angeles, USA

2019  Last Place On Earth, Polana Institute, Warsaw, Poland

2018  Wonder Woman, Polana Institute, Warsaw, Poland

2017  Love, memory, curiosity; Polana Institute, Warsaw, Poland

2015  Procedures for the head. Polish Art Today, Kunsthalle Bratislava, Slovakia

2014  Sunrise, Starter Gallery, Warsaw, Poland

2013  Painters of illustrations, Museum of Modern Art in Warsaw, Poland

2013  To draw, Anna Nova Gallery, St Petersburg, Russia

2013  Where I come from, Illustrative, Direktorenhaus, Berlin, Germany

2012  Second hand, Centre of Contemporary Art in Torun, Poland

2011  What does painter do, Awangarda Gallery BWA Wroclaw, Poland

2011  6tm the Young Triennal, Museum of Contemporery Sculpture, Orońsko, Poland

Expositions Personnelles 

2022  A VEIL, BWA w Bydgoszczy, PL

2020  The Sunshine's gone, Polana Institute, Warsaw, PL

2018  Too many fingers, Polana Institute, Poland

2018  Better bitter, Platan Gallery, Budapest, Hungary

2016  The Cormorants Island, Starter Gallery, Warsaw, Poland

2015  The black sheep, wild goose and rainbow in the dark - Illustrations, Malmö City Library, Sweden

2015  Eye, Starter Gallery, Warsaw, Poland

2012  Lasting things, The Centre for Contemporary Art, Ujazdowski Castle, Poland

2011  That’s not how you trim the hedges, Czarna Gallery, Warsaw, Poland

2011  Gentlemen, wind is blowing. There won’t be any game in the forest, Wroclaw, Poland

Prix

2012  GrandFront Award for The Wysokie Obcasy cover

2011  Geppert Competition Award