Laetitia De Chocqueuse

Spatio-intemporelle

 

De tous nos journaux, une du jour présent, périmée ce soir, à la poubelle demain ; Laetitia de Chocqueuse s’en approprie le concept et l’inscrit dans une temporalité nébuleuse avec L’Emanticipation, journal s’il en fût jamais. Son intitulé laisse déjà planer le doute et semble se déployer sous le même format, traversant les décennies. Punaisées au mur, ces gazettes futuristes nous rapportent dans le présent du présent ce qu’il s’est passé dans le présent du futur. 

 

Nouvelles innovations scientifiques, découvertes spatiales, dernières trouvailles archéologiques, et influences plus intimes ; l’artiste est bien la rédactrice de ce périodique prémonitoire. Le médium de la peinture et son implication dans le temps, comme un contrepied à l'instantané, revalorise ce papier d’un jour. En le rendant impérissable, les nouvelles persistent dans nos mémoires. Les visuels, se détournant de l’illustration pure, sont toujours pensés comme des œuvres picturales à part entière. Ainsi, ils lui confèrent une seconde dimension qui nous mène à une réflexion plus philosophique. Ces journaux prospectifs ont aussi un effet rétroactif ; à travers ces titres qui soulèvent parfois des sujets éthiques, surgit en nous un questionnement du présent du présent, et la sensation d’avoir encore la possibilité de changer les choses, ou de les laisser comme elles sont. Sur une de ces pages on peut lire une citation de Diderot : « Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure ». 

 

Accolée à ces œuvres, une mer ultramarine emporte avec elle des fragments de journaux dans son écume et de mystérieux objets semblent s’être échappés des toiles. Ces fossiles du futur sont les preuves que les espaces-temps peuvent être franchis, et que quelqu’un de nous, de l’artiste ou de ces reliques a bien traversé les âges.  Si nos corps sont restés en 2022, nos esprits, eux, sont libres de voyager. Une porte spatio-temporelle s’est ouverte et nous pouvons y sauter. L’artiste pense le temps comme un matériau qu'elle peut décliner dans l’espace et distordre au fil de ses créations. Futur, passé, présent et tous les autres jours s'entremêlent ; appartenant à toutes les époques, les œuvres de Laetitia de Chocqueuse sont finalement intemporelles et nous voilà anachroniques.

 
 

Formation

2009 Post-diplôme, ENSBA Beaux-Arts, Paris, France
2008 DNSAP, ENSBA Beaux-Arts, Paris, France
2006 Erasmus, La Cambre, Bruxelles, Belgique
2002 - 2003 Année propédeutique, l’ENSAD, Paris, France | 2001 - 2002 Atelier de Sèvres, Paris, France

Expositions

Personnelles 

2021  Caelotropia, Lieux Communs, Saint-Pierre-et-Saint-Benoît, Perrecy-les-forges, France
2017  Rappeler la nuit, Art on Paper, Bozar, Bruxelles, Belgique
2017  Emanticipation, Galerie Dauwens & Beernaert, Bruxelles, Belgique
2015  Chaque Tout d’une pièce, Galerie Dauwens & Beernaert, Bruxelles, Belgique
2009  Sans Date d’Inspiration (avec Fabrice Samyn), Speedy Wash, Wiels hors les murs, Bruxelles, Belgique

 

Collectives

2022  (à venir) Glacier et fluidité des temps, Chamonix, France
2022  The Deep End, Two Thirds Project Space, Athènes, Grèce
2021  Freeeeze, Atelier Entre-Deux, Pantin, France
2021  Forêt Intérieure, Chamonix, France
2021  Novembre à Vitry, Galerie municipale Jean Collet, Vitry, France
2020  Les Paradis Perdus, la CFOC / Galerie Bubenberg, Paris France
2020  For your eyes only (online), Galerie Bubenberg, Paris France
2019  Le grand détournement, Galerie Ceysson & Bénétière, Paris, France
2019  Clôture, Arondit, Paris, France
2019  Infra-ordinaire, Artvera’s Gallery, Genève, Suisse
2018  Formes d’Histoires, Les Tanneries Centre d’Art, Amilly, France
2018  Quand le sage désigne la lune..., Arondit, Paris, France
2017  En forme de vertiges, Villa Emerige, Paris, France
2016  Faux en Ecriture, Galerie Dauwens & Beernaert, Bruxelles, Belgique
2016  Sirens, Galerie Dauwens & Beernaert, Bruxelles, Belgique
2015  Introspective Retrospective, Galerie Dauwens & Beernaert, Bruxelles, Belgique 
2014  Un pied puis l’autre, Atelier Entre-Deux, Pantin, France
2014  59ème Salon de Montrouge, Montrouge, France
2011  Prix de Dessin David Weill, Académie des Beaux-Arts, Paris, France
2007  Pression à Froid, Couvent des Cordeliers, Paris, France

Résidences, Prix, Bourses

2022  (à venir) Résidence Réseau Altitudes
2020  Nominée pour le prix de peinture Novembre à Vitry, Vitry, France
2018  Résidence, Arondit, Paris
2016  Nominée pour la Bourse Révélations Emerige, Paris, France
2014  Bourse du Ministère de la Culture, du Conseil Général des Hauts-de-Seine et de l’ADAGP
2011  Nominée pour le Prix de Dessin David Weill, Académie des Beaux-Arts, Paris, France
2008  Résidence (verre) Arc International, Arques, France